fbpx
vegan food

VEGAN, ÇA VEUT DIRE QUOI ?

QUE SIGNIFIE LE TERME VEGAN ?

Le terme “vegan” a été créé en 1944 par Donald Watson, co-fondateur de  “The Vegan Society” et premier adepte du véganisme. 

Le terme “vegan” est issu de l’anglais, il a été conçu à partir des premières et dernières lettres de “vegetarian”, qui se prononce en français “vegane”. 

D’après une étude mené par l’IFOP (Institut français d’Opinion Publique), le véganisme se démocratise de plus en plus en 2021. Élément factuel également confirmé par la BPI France  qui déclare que “40 % des Français veulent consommer davantage de produits végétaux”.

Le véganisme est un secteur qui connaît une forte croissance. En effet,  les consommateurs optent de plus en plus pour une consommation davantage responsable et durable en faveur de l’environnement, de la santé et de la protection animale. 

The Vegan Society définit le véganisme comme “une philosophie et une façon de vivre qui cherche à exclure – autant que faire se peut – toute forme d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s’habiller, ou pour tout autre but, et par extension, faire la promotion du développement et l’usage d’alternatives sans exploitation animale, pour le bénéfice des humain·e·s, des animaux et de l’environnement.”

Plus qu’un régime alimentaire, être vegan est un mode de vie. 

 

VEGAN ,VÉGÉTARIEN, VÉGÉTALIEN… QUELLE DIFFÉRENCE ?

  • VÉGÉTARIEN : Cela signifie ne pas consommer de chair animale. Autrement dit, une personne végétarienne ne consomme ni viande rouge, ni volailles, ni poissons.  
  • VÉGÉTALIEN : À la viande rouge, la volaille et le poisson, s’ajoute les produits laitiers, les oeufs, le miel, les coquillages et tout autre produit issu de l’exploitation animale, que le végétalien supprime de son alimentation. 

  • VEGAN : Le régime alimentaire d’une personne vegan est proche de celui d’une végétalienne. C’est pourquoi on confond souvent les deux notions, d’autant plus que le terme “vegan” anglo-saxon se traduit en français par “végétalien”. Mais être vegan est bien plus qu’un régime alimentaire : il s’agit d’un mode de vie, d’un engagement militant pour la cause animale.

 

VEGAN LIFESTYLE : MODE D’EMPLOI

Une personne vegan refuse tout ce qui a impliqué l’exploitation d’un animal. C’est-à-dire,  les produits alimentaires, les vêtements et les produits composés de dérivés animaux ou ayant été testés sur des animaux. 

Concernant les produits de maroquinerie par exemple, il n’y a qu’une option : favoriser une marque vegane et si possible, certifiée !

Par conséquent, une personne vegan ne consomme pas de laine, pas de soie, pas de cuir et pas de fourrure. Un grand nombre d’alternative existent (lien vers l’article en question) comme le liège, l’apple skin, le piñatex, le raison, le muskin…

Par rapport à la consommation alimentaire, il existe également un tas de solution pour consommer de manière vegan.

Voyons cela avec la jeune mannequin vegane, Chloé Tesla.

Vidéo réalisée par le média BRUT – 11/02/2021 12:30 (disponible sur Prime Video)

LES QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES CONCERNANT LE VÉGANISME

UNE PERSONNE VEGANE EST-ELLE PLUS EXPOSÉE À DES RISQUES POUR SA SANTÉ ?

Il n’y a pas de risque particulier pour la santé d’une personne vegane. 

Néanmoins, la difficulté pour une personne vegane est de trouver le juste équilibre pour que la balance des carences ne soit pas plus lourde que celle des énergies . La principale carence est la vitamine B12. Cette vitamine constitue un acteur décisif dans la formulation des globules rouges et le renouvellement de certaines cellules.

On retrouve cette vitamine dans la chair animale.

Cela peut paraître un peu complexe, mais en réalité, c’est très simple !

Si on retrouve cette vitamine B12 dans la chair animale c’est pour la raison suivante : les animaux sont nourris à la vitamine B12.

Les végétariens peuvent retrouver la vitamine B12 en consommant du lait ou des oeufs par exemple, mais ce n’est pas le cas des végétaliens.

UNE PERSONNE VEGANE SE PRIVE-T-ELLE ?

Se priver non, mais elle va bien évidemment drastiquement modifier ses habitudes de consommation.

Cependant, comme le dit si bien Chloé : “C’est impressionnant à quel point on arrive à manger varié, on se fait la réflexion plusieurs fois par mois”.

Le secret du véganisme est dans la diversification que cela nécessite. On apprend à consommer différemment, mais tout en ayant le même plaisir.

EST-CE QU’UNE MARQUE DE MAROQUINERIE VEGAN DOIT OBLIGATOIREMENT ÊTRE CERTIFIÉE VEGAN ?

Non, elle n’est pas obligée d’être certifiée pour commercialiser des produits vegan. D’ailleurs, certains produits peuvent être vegan par nature.

Le liège, par exemple, est par définition vegan puisqu’il s’agit d’une matière première végétale, qui n’a pas été transformée.

NOTRE VISION VEGAN CHEZ VDEB PARIS

Depuis la création de VDEB Paris, en décembre 2019, tous nos produits sont 100% naturels et vegan. Nos matières premières ne sont pas issues de l’exploitation animale et par la même occasion, ni testées sur eux.

Nous prônons une mode éthique et durable, avec des valeurs en adéquation, tournées vers l’avenir.

VDEB Paris est d’ailleurs certifiée Fur Fur Retailer.

Nos collections sont destinées à mettre en lumière LA MEILLEURE ALTERNATIVE AU CUIR à travers des produits EN LIÈGE !

En permanence à l’écoute de nos clients, nous pensons, dessinons et fabriquons nos collections afin de répondre au maximum aux besoins des consommateurs, tout en répondant à des enjeux sociaux et environnementaux.

C’est une réelle volonté de notre part, de prendre en compte l’intégralité de ces enjeux sur l’ensemble de notre processus de fabrication.

C’est une mission que nous nous sommes fixés et qui sera respectée !

RÉSUMÉ

VEGAN, ÇA VEUT DIRE QUOI ?

Au-delà du fait qu’une personne vegan ne consomme pas de viande rouge, de volaille, de poisson, de produits laitiers, d’oeufs, de miel, de coquillages et tout autre produit issu de l’exploitation animale, la personne vegan dispose de convictions fortes. Ainsi, elle milite de façon transparente et assumée pour un mode de vie sain et pour la cause animale et environnementale.